travailleurs

Les salaires réels restent plus bas qu'avant la pandémie de Covid-19 dans plusieurs pays de l'OCDE
          Toutefois, les salaires réels sont "désormais en progression dans la plupart des pays, généralement grâce au déclin de l'inflation", note l'Organisation de coopération et de développement économiques.

Baisse des salaires réels malgré la reprise post-Covid dans les pays de l’OCDE
Selon l’OCDE, malgré une légère amélioration, les salaires réels demeurent inférieurs à ceux d’avant la pandémie de Covid-19 dans de nombreux pays membres. Cette situation s’explique en grande partie par la baisse de l’inflation, qui a permis une augmentation des salaires réels, mais à un rythme plus lent que prévu.
En effet, bien que la reprise économique soit en cours dans la plupart des pays de l’OCDE, les salaires réels n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant la crise sanitaire. Cette situation soulève des inquiétudes quant à la capacité des travailleurs à maintenir leur niveau de vie et à faire face aux dépenses croissantes.
L’OCDE recommande aux gouvernements et aux entreprises de prendre des mesures pour soutenir la croissance des salaires réels, notamment en investissant dans la formation professionnelle, en améliorant les conditions de travail et en favorisant la négociation collective. Ces actions sont essentielles pour garantir une reprise économique durable et inclusive pour tous.

Néanmoins, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques, les salaires réels sont en augmentation dans la plupart des pays,

Baisse des salaires réels malgré la reprise post-Covid dans les pays de l’OCDE
Selon l’OCDE, malgré une légère amélioration, les salaires réels demeurent inférieurs à ceux d’avant la pandémie de Covid-19 dans de nombreux pays membres. Cette situation s’explique en grande partie par la baisse de l’inflation, qui a permis une augmentation des salaires réels, mais à un rythme plus lent que prévu.
En effet, bien que la reprise économique soit en cours dans la plupart des pays de l’OCDE, les salaires réels n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant la crise sanitaire. Cette situation soulève des inquiétudes quant à la capacité des travailleurs à maintenir leur niveau de vie et à faire face aux dépenses croissantes.
L’OCDE recommande aux gouvernements et aux entreprises de prendre des mesures pour soutenir la croissance des salaires réels, notamment en investissant dans la formation professionnelle, en améliorant les conditions de travail et en favorisant la négociation collective. Ces actions sont essentielles pour garantir une reprise économique durable et inclusive pour tous.
Lire la suite »

Manifestation contre la fermeture de l'usine Poulain : "C'est le patrimoine de Blois et les Français sont très attachés à la marque", souligne la CGT
          Le délégué syndical CGT Tony Anjoran dénonce une fermeture injustifiée de l'usine de Villebarou, près de Blois (Loir-et-Cher), décidée uniquement pour que les "actionnaires fassent d'autant plus de profits"

La CGT dénonce la fermeture de l’usine Poulain à Blois

La fermeture de l’usine Poulain à Villebarou, près de Blois (Loir-et-Cher), suscite une vive indignation parmi les salariés et les habitants de la région. Le délégué syndical CGT Tony Anjoran dénonce un choix motivé uniquement par la recherche de profits supplémentaires de la part des actionnaires.

Pour la CGT, cette décision de fermeture est injustifiée et met en péril le patrimoine industriel de la région. En effet, l’usine Poulain est une marque emblématique pour Blois et les Français, qui y sont très attachés. La disparition de cette usine serait non seulement un coup dur pour l’emploi local, mais aussi une perte symbolique importante.

Face à cette situation, les salariés de l’usine et leurs soutiens ont décidé d’organiser une manifestation pour protester contre la fermeture. Ils entendent ainsi faire entendre leur voix et mobiliser l’opinion publique sur cette question. Pour la CGT, il est essentiel de défendre l’emploi et le patrimoine industriel français face aux intérêts financiers des actionnaires.

Cette mobilisation témoigne de l’attachement profond des salariés et des habitants de la région à l’usine Poulain. La marque incarne une histoire et une tradition qui font partie intégrante de l’identité de Blois. La CGT souligne l’importance de préserver ce patrimoine industriel et de lutter contre les décisions économiques qui mettent en péril l’emploi et les savoir-faire locaux.

En conclusion, la fermeture de l’usine Poulain à Blois est vivement contestée par la CGT et les salariés. Cette décision est perçue comme une menace pour le patrimoine industriel et l’emploi dans la région. La mobilisation en cours vise à sensibiliser l’opinion publique et à défendre les intérêts des travailleurs face aux intérêts financiers des actionnaires.

Tony Anjoran, représentant syndical de la CGT, s’insurge contre la décision de fermer l’usine de Villebarou, située à proximité de

La CGT dénonce la fermeture de l’usine Poulain à Blois

La fermeture de l’usine Poulain à Villebarou, près de Blois (Loir-et-Cher), suscite une vive indignation parmi les salariés et les habitants de la région. Le délégué syndical CGT Tony Anjoran dénonce un choix motivé uniquement par la recherche de profits supplémentaires de la part des actionnaires.

Pour la CGT, cette décision de fermeture est injustifiée et met en péril le patrimoine industriel de la région. En effet, l’usine Poulain est une marque emblématique pour Blois et les Français, qui y sont très attachés. La disparition de cette usine serait non seulement un coup dur pour l’emploi local, mais aussi une perte symbolique importante.

Face à cette situation, les salariés de l’usine et leurs soutiens ont décidé d’organiser une manifestation pour protester contre la fermeture. Ils entendent ainsi faire entendre leur voix et mobiliser l’opinion publique sur cette question. Pour la CGT, il est essentiel de défendre l’emploi et le patrimoine industriel français face aux intérêts financiers des actionnaires.

Cette mobilisation témoigne de l’attachement profond des salariés et des habitants de la région à l’usine Poulain. La marque incarne une histoire et une tradition qui font partie intégrante de l’identité de Blois. La CGT souligne l’importance de préserver ce patrimoine industriel et de lutter contre les décisions économiques qui mettent en péril l’emploi et les savoir-faire locaux.

En conclusion, la fermeture de l’usine Poulain à Blois est vivement contestée par la CGT et les salariés. Cette décision est perçue comme une menace pour le patrimoine industriel et l’emploi dans la région. La mobilisation en cours vise à sensibiliser l’opinion publique et à défendre les intérêts des travailleurs face aux intérêts financiers des actionnaires.
Lire la suite »

Un réseau de trafiquants de cartes d'identité colombiens et équatoriens a été démantelé dans les Landes
          Ils recrutaient des compatriotes en Espagne pour venir les faire travailler clandestinement comme ouvriers agricoles dans des exploitations landaises. En plus de la fausse pièce d'identité, ces derniers devaient payer un droit d'entrée et un abonnement mensuel.

Démantèlement réseau trafiquants cartes identité colombiens/équatoriens dans les Landes: recrutement clandestin travailleurs agricoles espagnols

Ils cherchaient des personnes originaires d’Espagne pour les embaucher secrètement en tant qu’ouvriers agricoles dans les exploitations des Landes. En

Démantèlement réseau trafiquants cartes identité colombiens/équatoriens dans les Landes: recrutement clandestin travailleurs agricoles espagnols Lire la suite »

Les droits des travailleurs déclinent plus vite en Europe qu'ailleurs, selon la Confédération syndicale internationale
          Au total, 73% des Etats européens ont par exemple "violé le droit de grève", alerte l'organisation qui fédère 340 syndicats dans le monde.

Déclin rapide des droits des travailleurs en Europe : 73% des Etats en violation du droit de grève, selon la CSI

Selon l’organisation regroupant 340 syndicats à travers le monde, un total de 73% des pays européens ont enfreint le droit

Déclin rapide des droits des travailleurs en Europe : 73% des Etats en violation du droit de grève, selon la CSI Lire la suite »

Réforme de l'assurance chômage : Gabriel Attal propose "le senior discount, à moitié prix", dénonce François Hommeril, président de la CFE-CGC
          Le Premier ministre a annoncé un durcissement de l'ouverture des droits au chômage, une durée d'indemnisation raccourcie et un "bonus emploi senior"

Gabriel Attal propose un « senior discount » à moitié prix, critiqué par le président de la CFE-CGC

Le Premier ministre a récemment dévoilé une réforme de l’assurance chômage qui prévoit un durcissement des conditions d’accès aux indemnités, une réduction de la durée d’indemnisation et la mise en place d’un « bonus emploi senior ». Cette proposition de Gabriel Attal, visant à offrir des réductions aux travailleurs seniors, a été vivement critiquée par François Hommeril, président de la CFE-CGC. Selon lui, cette mesure risque de pénaliser les seniors en recherche d’emploi et de fragiliser davantage leur situation.

Le chef du gouvernement a fait savoir que les conditions d’accès à l’assurance chômage seraient plus strictes, que la période

Gabriel Attal propose un « senior discount » à moitié prix, critiqué par le président de la CFE-CGC

Le Premier ministre a récemment dévoilé une réforme de l’assurance chômage qui prévoit un durcissement des conditions d’accès aux indemnités, une réduction de la durée d’indemnisation et la mise en place d’un « bonus emploi senior ». Cette proposition de Gabriel Attal, visant à offrir des réductions aux travailleurs seniors, a été vivement critiquée par François Hommeril, président de la CFE-CGC. Selon lui, cette mesure risque de pénaliser les seniors en recherche d’emploi et de fragiliser davantage leur situation.
Lire la suite »

Retour en haut