moyens

Epidémie de choléra à Mayotte : "la réponse est adéquate", pour le ministre de la Santé, Frédéric Valletoux
          Le ministre chargé de la Santé s'est voulu rassurant lors d'un déplacement sur l'île de l'océan indien, où le choléra a fait une première victime : une fillette de trois ans.

Réponse adéquate du ministre de la Santé à l’épidémie de choléra à Mayotte

Le ministre de la Santé, Frédéric Valletoux, s’est rendu à Mayotte pour évaluer la situation de l’épidémie de choléra qui a déjà causé la mort d’une fillette de trois ans. Il a tenu à rassurer la population en affirmant que la réponse des autorités sanitaires était adéquate.

Lors de sa visite sur l’île de l’océan indien, le ministre a souligné l’importance de la mobilisation des acteurs locaux et des moyens mis en place pour lutter contre la propagation de la maladie. Il a salué le travail des équipes sur le terrain et a assuré que tout était mis en œuvre pour endiguer l’épidémie.

Frédéric Valletoux a également rappelé l’importance des gestes d’hygiène et de prévention pour limiter la transmission du choléra. Il a insisté sur la nécessité pour la population de suivre les recommandations des autorités sanitaires et de se rendre rapidement en cas de symptômes.

Le ministre a souligné que la situation était sous contrôle et que les autorités étaient vigilantes pour éviter une propagation plus importante de la maladie. Il a rappelé que la santé publique était une priorité pour le gouvernement et que toutes les mesures nécessaires seraient prises pour protéger la population de Mayotte.

En conclusion, Frédéric Valletoux a réaffirmé que la réponse des autorités sanitaires était adéquate face à l’épidémie de choléra à Mayotte. Il a appelé à la mobilisation de tous pour lutter contre la maladie et a assuré que tout était mis en œuvre pour protéger la population.

Lors de sa visite sur l’île de l’océan Indien, le ministre de la Santé a tenu à apaiser les inquiétudes […]

Réponse adéquate du ministre de la Santé à l’épidémie de choléra à Mayotte

Le ministre de la Santé, Frédéric Valletoux, s’est rendu à Mayotte pour évaluer la situation de l’épidémie de choléra qui a déjà causé la mort d’une fillette de trois ans. Il a tenu à rassurer la population en affirmant que la réponse des autorités sanitaires était adéquate.

Lors de sa visite sur l’île de l’océan indien, le ministre a souligné l’importance de la mobilisation des acteurs locaux et des moyens mis en place pour lutter contre la propagation de la maladie. Il a salué le travail des équipes sur le terrain et a assuré que tout était mis en œuvre pour endiguer l’épidémie.

Frédéric Valletoux a également rappelé l’importance des gestes d’hygiène et de prévention pour limiter la transmission du choléra. Il a insisté sur la nécessité pour la population de suivre les recommandations des autorités sanitaires et de se rendre rapidement en cas de symptômes.

Le ministre a souligné que la situation était sous contrôle et que les autorités étaient vigilantes pour éviter une propagation plus importante de la maladie. Il a rappelé que la santé publique était une priorité pour le gouvernement et que toutes les mesures nécessaires seraient prises pour protéger la population de Mayotte.

En conclusion, Frédéric Valletoux a réaffirmé que la réponse des autorités sanitaires était adéquate face à l’épidémie de choléra à Mayotte. Il a appelé à la mobilisation de tous pour lutter contre la maladie et a assuré que tout était mis en œuvre pour protéger la population.
Lire la suite »

Crise de l'eau en Guadeloupe : "Les moyens ne sont pas à la hauteur", dénonce Harry Durimel, maire écologiste de Pointe-à-Pitre
          Alors que la Guadeloupe est confrontée depuis des années à une crise de l'eau due à un mauvais état des canalisations et à la pollution par le chlordécone, le maire écologiste de Pointe-à-Pitre et avocat historique des victimes du chlordécone, réclame "une réaction à la mesure de la crise".

Harry Durimel, maire de Pointe-à-Pitre, dénonce l’insuffisance des moyens face à la crise de l’eau en Guadeloupe

Depuis de nombreuses années, la Guadeloupe fait face à une crise de l’eau causée par la vétusté des canalisations et

Harry Durimel, maire de Pointe-à-Pitre, dénonce l’insuffisance des moyens face à la crise de l’eau en Guadeloupe Lire la suite »

Températures dans les salles de classe, savons, gymnase "inondé"... Des enseignants de Seine-Saint-Denis en grève pour réclamer un "plan d'urgence"
          De nombreux établissements scolaires du département entrent lundi dans leur deuxième semaine de mobilisation. Les professeurs dénoncent notamment la vétusté des bâtiments et le manque de moyens humains et matériels.

Grève enseignants Seine-Saint-Denis: salles de classe surchauffées, bâtiments vétustes, manque de moyens

Les écoles du département continuent leur mouvement de grève en cette nouvelle semaine qui débute. Les enseignants expriment leur mécontentement

Grève enseignants Seine-Saint-Denis: salles de classe surchauffées, bâtiments vétustes, manque de moyens Lire la suite »

Retour en haut