jeunes

Témoignages



  

  
  

      

  

  
    "J'ai eu pas mal de sollicitations", se souvient la gagnante de "Ma thèse en 180 secondes" en 2023
          Alors que le concours, à cheval entre recherche et éloquence, a primé Wendy Le Mouëllic mercredi soir, Camille Lakhlifi, la gagnante de l'édition 2023, explique en quoi "Ma thèse en 180 secondes" permet de faire connaître son travail.

Témoignages de gagnantes de « Ma thèse en 180 secondes » : l’importance de faire connaître son travail de recherche. Wendy Le Mouëllic, lauréate de 2023, partage son expérience, soulignant l’impact du concours sur sa visibilité. Camille Lakhlifi, gagnante de l’édition précédente, met en avant les opportunités offertes par cet événement alliant recherche et éloquence. Les témoignages mettent en lumière l’engagement des jeunes chercheuses à partager leurs travaux avec un large public.

Lors de la soirée de mercredi, le concours « Ma thèse en 180 secondes » a décerné le prix à Wendy Le […]

Témoignages de gagnantes de « Ma thèse en 180 secondes » : l’importance de faire connaître son travail de recherche. Wendy Le Mouëllic, lauréate de 2023, partage son expérience, soulignant l’impact du concours sur sa visibilité. Camille Lakhlifi, gagnante de l’édition précédente, met en avant les opportunités offertes par cet événement alliant recherche et éloquence. Les témoignages mettent en lumière l’engagement des jeunes chercheuses à partager leurs travaux avec un large public. Lire la suite »

Reportage



  

  
  

      

  

  
    Emeutes en Nouvelle-Calédonie : sur les barrages, de jeunes manifestants réclament "la démission de tous les élus, loyalistes et indépendantistes"
          Alors que la CCAT a appelé à lever le pied sur la mobilisation, les jeunes Kanaks n'entendent pas relâcher la pression et restent mobilisées sur les barrages.

Jeunes manifestants en Nouvelle-Calédonie réclament démission des élus loyalistes et indépendantistes

Malgré l’appel de la CCAT à modérer la mobilisation, les jeunes Kanaks maintiennent la pression et continuent de manifester sur

Jeunes manifestants en Nouvelle-Calédonie réclament démission des élus loyalistes et indépendantistes Lire la suite »

Une centaine de jeunes migrants évacués d'un campement près de la Seine à Paris mardi matin
          L'association Utopia 56 dénonce un "nettoyage social" à quelques semaines des Jeux olympiques.

Evacuation de jeunes migrants près de la Seine à Paris : Utopia 56 dénonce un « nettoyage social »

L’organisation Utopia 56 a récemment exprimé publiquement sa consternation face à ce qu’elle qualifie de « purge sociale » en cours, à

Evacuation de jeunes migrants près de la Seine à Paris : Utopia 56 dénonce un « nettoyage social » Lire la suite »

Inauguration d'un court de tennis à La Courneuve : Roger Federer souhaitait "redonner quelque chose à des endroits qui ont vraiment besoin et envie d'un terrain comme cela"
          Roger Federer, ancien joueur de tennis, était l'invité des "4 Vérités" de France 2, jeudi 23 mai.

Roger Federer inaugure un court de tennis à La Courneuve : un geste altruiste pour les quartiers défavorisés

Jeudi 23 mai, Roger Federer a été l’invité des « 4 Vérités » sur France 2. Le célèbre joueur de tennis a profité de cette occasion pour annoncer l’inauguration d’un court de tennis à La Courneuve. Pour Federer, il était important de redonner quelque chose à des endroits qui ont vraiment besoin et envie d’un terrain comme celui-ci.

Lors de son interview, Federer a expliqué que ce projet lui tenait particulièrement à cœur. Il a souligné l’importance de rendre le tennis accessible à tous, notamment dans les quartiers défavorisés. Selon lui, le sport est un vecteur de lien social et d’émancipation pour les jeunes.

Le court de tennis de La Courneuve représente donc pour Federer bien plus qu’un simple terrain de jeu. C’est un symbole d’espoir et d’opportunité pour les habitants de ce quartier. En offrant un tel équipement, Federer espère contribuer au développement de la pratique sportive et à l’épanouissement des jeunes de La Courneuve.

Cette initiative de Roger Federer témoigne de son engagement en faveur de l’inclusion et de la solidarité. En mettant en place ce projet, il montre une fois de plus sa générosité et sa volonté de donner aux autres. Pour lui, le tennis est bien plus qu’un sport, c’est un moyen de changer des vies et de créer du lien entre les individus.

Le jeudi 23 mai, Roger Federer, célèbre ancien joueur de tennis, a été convié à participer à l’émission « 4 Vérités »

Roger Federer inaugure un court de tennis à La Courneuve : un geste altruiste pour les quartiers défavorisés

Jeudi 23 mai, Roger Federer a été l’invité des « 4 Vérités » sur France 2. Le célèbre joueur de tennis a profité de cette occasion pour annoncer l’inauguration d’un court de tennis à La Courneuve. Pour Federer, il était important de redonner quelque chose à des endroits qui ont vraiment besoin et envie d’un terrain comme celui-ci.

Lors de son interview, Federer a expliqué que ce projet lui tenait particulièrement à cœur. Il a souligné l’importance de rendre le tennis accessible à tous, notamment dans les quartiers défavorisés. Selon lui, le sport est un vecteur de lien social et d’émancipation pour les jeunes.

Le court de tennis de La Courneuve représente donc pour Federer bien plus qu’un simple terrain de jeu. C’est un symbole d’espoir et d’opportunité pour les habitants de ce quartier. En offrant un tel équipement, Federer espère contribuer au développement de la pratique sportive et à l’épanouissement des jeunes de La Courneuve.

Cette initiative de Roger Federer témoigne de son engagement en faveur de l’inclusion et de la solidarité. En mettant en place ce projet, il montre une fois de plus sa générosité et sa volonté de donner aux autres. Pour lui, le tennis est bien plus qu’un sport, c’est un moyen de changer des vies et de créer du lien entre les individus.
Lire la suite »

Jazz sous les pommiers : un big band franco-américain pour un hommage à Duke Ellington et célébrer le 80e anniversaire du D-Day
          Ils sont seize jeunes musiciens américains et français, réunis au sein de la formation Future of Jazz Big Band. Ils se produisaient ce week-end sur la scène du festival Jazz sous les pommiers pour un double anniversaire.

Hommage à Duke Ellington et 80e anniversaire du D-Day : un big band franco-américain au festival Jazz sous les pommiers

Un groupe de seize jeunes musiciens français et américains, membres du Future of Jazz Big Band, s’est réuni lors du festival Jazz sous les pommiers pour célébrer deux événements majeurs.

Seize jeunes artistes, venant des États-Unis et de la France, se sont rassemblés pour former le Future of Jazz Big

Hommage à Duke Ellington et 80e anniversaire du D-Day : un big band franco-américain au festival Jazz sous les pommiers

Un groupe de seize jeunes musiciens français et américains, membres du Future of Jazz Big Band, s’est réuni lors du festival Jazz sous les pommiers pour célébrer deux événements majeurs.
Lire la suite »

"Ils nous ont menés en bateau" : "Complément d'enquête" se penche sur l'apprentissage chez Carrefour, où des alternants sont traités comme des employés ordinaires
          De jeunes apprentis de l'enseigne de grande distribution décrivent des tâches similaires à celles de leurs collègues en CDI et un volet formation bien plus léger qu'annoncé. Les syndicats estiment qu'ils servent de main-d'œuvre bon marché.

Les apprentis chez Carrefour : entre exploitation et manque de formation

L’émission « Complément d’enquête » a récemment mis en lumière les conditions de travail des apprentis chez Carrefour, lesquels se voient confier des tâches similaires à celles des employés en CDI, sans bénéficier d’une formation adéquate. Cette pratique soulève des interrogations sur l’exploitation de ces jeunes alternants, considérés comme de la main-d’œuvre bon marché par les syndicats.

Des jeunes stagiaires travaillant dans une grande enseigne de distribution décrivent des tâches qui ressemblent fortement à celles de leurs

Les apprentis chez Carrefour : entre exploitation et manque de formation

L’émission « Complément d’enquête » a récemment mis en lumière les conditions de travail des apprentis chez Carrefour, lesquels se voient confier des tâches similaires à celles des employés en CDI, sans bénéficier d’une formation adéquate. Cette pratique soulève des interrogations sur l’exploitation de ces jeunes alternants, considérés comme de la main-d’œuvre bon marché par les syndicats.
Lire la suite »

Retour en haut