bien

Emploi : le SMIC à 1 600 euros net, qu’en pensent les patrons ?
          Le SMIC à 1 600 euros, souhaité par le Nouveau Front Populaire, devrait occuper les débats durant les prochains mois. Qu’en pensent les entreprises et les syndicats ?

SMIC à 1 600 euros : avis des patrons et des syndicats sur cette proposition du Nouveau Front Populaire

Le Nouveau Front Populaire a récemment proposé une augmentation du SMIC à 1 600 euros net. Cette proposition suscite des réactions variées au sein des entreprises et des syndicats.

Certains chefs d’entreprise estiment que cette augmentation pourrait avoir des conséquences néfastes sur leur activité. En effet, ils craignent que cela entraîne une augmentation des coûts de production et une baisse de leur compétitivité sur le marché. De plus, certains estiment que cette hausse du SMIC pourrait également conduire à des suppressions d’emplois, notamment dans les secteurs les plus fragiles économiquement.

Cependant, d’autres chefs d’entreprise soutiennent cette proposition, soulignant l’importance de garantir un pouvoir d’achat décent aux salariés. Ils estiment que cela pourrait contribuer à dynamiser la consommation et donc à stimuler l’économie.

Du côté des syndicats, la proposition du Nouveau Front Populaire est globalement bien accueillie. Ils estiment qu’une telle augmentation permettrait de lutter contre la précarité et les inégalités salariales. Cependant, certains d’entre eux appellent également à des mesures supplémentaires pour renforcer la protection des salariés les plus vulnérables.

En résumé, la proposition d’augmenter le SMIC à 1 600 euros net divise les acteurs du monde du travail. Si certains craignent les conséquences économiques d’une telle mesure, d’autres voient en cette augmentation une opportunité de renforcer le pouvoir d’achat des salariés et de réduire les inégalités.

Le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) à 1 600 euros, proposé par le Nouveau Front Populaire, est un sujet […]

SMIC à 1 600 euros : avis des patrons et des syndicats sur cette proposition du Nouveau Front Populaire

Le Nouveau Front Populaire a récemment proposé une augmentation du SMIC à 1 600 euros net. Cette proposition suscite des réactions variées au sein des entreprises et des syndicats.

Certains chefs d’entreprise estiment que cette augmentation pourrait avoir des conséquences néfastes sur leur activité. En effet, ils craignent que cela entraîne une augmentation des coûts de production et une baisse de leur compétitivité sur le marché. De plus, certains estiment que cette hausse du SMIC pourrait également conduire à des suppressions d’emplois, notamment dans les secteurs les plus fragiles économiquement.

Cependant, d’autres chefs d’entreprise soutiennent cette proposition, soulignant l’importance de garantir un pouvoir d’achat décent aux salariés. Ils estiment que cela pourrait contribuer à dynamiser la consommation et donc à stimuler l’économie.

Du côté des syndicats, la proposition du Nouveau Front Populaire est globalement bien accueillie. Ils estiment qu’une telle augmentation permettrait de lutter contre la précarité et les inégalités salariales. Cependant, certains d’entre eux appellent également à des mesures supplémentaires pour renforcer la protection des salariés les plus vulnérables.

En résumé, la proposition d’augmenter le SMIC à 1 600 euros net divise les acteurs du monde du travail. Si certains craignent les conséquences économiques d’une telle mesure, d’autres voient en cette augmentation une opportunité de renforcer le pouvoir d’achat des salariés et de réduire les inégalités.
Lire la suite »

Les salaires réels restent plus bas qu'avant la pandémie de Covid-19 dans plusieurs pays de l'OCDE
          Toutefois, les salaires réels sont "désormais en progression dans la plupart des pays, généralement grâce au déclin de l'inflation", note l'Organisation de coopération et de développement économiques.

Baisse des salaires réels malgré la reprise post-Covid dans les pays de l’OCDE
Selon l’OCDE, malgré une légère amélioration, les salaires réels demeurent inférieurs à ceux d’avant la pandémie de Covid-19 dans de nombreux pays membres. Cette situation s’explique en grande partie par la baisse de l’inflation, qui a permis une augmentation des salaires réels, mais à un rythme plus lent que prévu.
En effet, bien que la reprise économique soit en cours dans la plupart des pays de l’OCDE, les salaires réels n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant la crise sanitaire. Cette situation soulève des inquiétudes quant à la capacité des travailleurs à maintenir leur niveau de vie et à faire face aux dépenses croissantes.
L’OCDE recommande aux gouvernements et aux entreprises de prendre des mesures pour soutenir la croissance des salaires réels, notamment en investissant dans la formation professionnelle, en améliorant les conditions de travail et en favorisant la négociation collective. Ces actions sont essentielles pour garantir une reprise économique durable et inclusive pour tous.

Néanmoins, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques, les salaires réels sont en augmentation dans la plupart des pays,

Baisse des salaires réels malgré la reprise post-Covid dans les pays de l’OCDE
Selon l’OCDE, malgré une légère amélioration, les salaires réels demeurent inférieurs à ceux d’avant la pandémie de Covid-19 dans de nombreux pays membres. Cette situation s’explique en grande partie par la baisse de l’inflation, qui a permis une augmentation des salaires réels, mais à un rythme plus lent que prévu.
En effet, bien que la reprise économique soit en cours dans la plupart des pays de l’OCDE, les salaires réels n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant la crise sanitaire. Cette situation soulève des inquiétudes quant à la capacité des travailleurs à maintenir leur niveau de vie et à faire face aux dépenses croissantes.
L’OCDE recommande aux gouvernements et aux entreprises de prendre des mesures pour soutenir la croissance des salaires réels, notamment en investissant dans la formation professionnelle, en améliorant les conditions de travail et en favorisant la négociation collective. Ces actions sont essentielles pour garantir une reprise économique durable et inclusive pour tous.
Lire la suite »

Marche des fiertés à Paris : huit questions pas si bêtes sur les "prides" LGBT+
          Pourquoi ces événements ont-ils lieu en juin à travers le monde ? De quand date la première marche de ce type en France ? Les personnes qui ne sont pas LGBT+ y sont-elles les bienvenues ? Réponses avec des chercheurs et des associations à l'occasion du grand rendez-vous parisien, samedi après-midi.

Fierté LGBT+ : Histoire, Signification, et Accueil des Alliés à la Marche de Paris

Pourquoi les marches de la fierté LGBT+ ont-elles lieu en juin dans le monde entier ? Quelle est l’histoire de la première marche de ce type en France ? Les personnes non LGBT+ sont-elles les bienvenues à ces événements ? Ces questions et d’autres encore seront abordées par des chercheurs et des associations lors du grand événement parisien qui se tiendra samedi après-midi.

La marche des fiertés, également connue sous le nom de « pride », est un événement annuel célébré dans de nombreuses villes à travers le monde pour sensibiliser à la diversité des orientations sexuelles et des identités de genre. En général, ces marches ont lieu en juin pour commémorer les émeutes de Stonewall qui ont eu lieu en juin 1969 à New York et qui ont marqué le début du mouvement pour les droits des personnes LGBT+.

En France, la première marche des fiertés a eu lieu à Paris en 1981. Depuis lors, cet événement est devenu un rendez-vous incontournable pour la communauté LGBT+ et ses alliés. Les personnes qui ne font pas partie de la communauté LGBT+ sont également les bienvenues à ces marches, car il s’agit d’un moment de célébration, de revendication et de solidarité pour tous.

Lors de la marche des fiertés à Paris, de nombreux sujets seront abordés, tels que l’égalité des droits, la lutte contre les discriminations, la visibilité des personnes LGBT+, et bien d’autres encore. Des chercheurs spécialisés dans ces questions ainsi que des associations militantes seront présents pour informer et sensibiliser le public sur ces enjeux.

En somme, la marche des fiertés à Paris est un événement festif et engagé qui vise à célébrer la diversité et à promouvoir l’égalité pour tous, quelles que soient les orientations sexuelles et les identités de genre. Les alliés de la communauté LGBT+ sont les bienvenus à cet événement pour montrer leur soutien et leur solidarité envers une cause qui concerne l’ensemble de la société.

Pourquoi est-ce que tant d’événements LGBT+ se déroulent au mois de juin dans le monde entier ? Depuis quand a

Fierté LGBT+ : Histoire, Signification, et Accueil des Alliés à la Marche de Paris

Pourquoi les marches de la fierté LGBT+ ont-elles lieu en juin dans le monde entier ? Quelle est l’histoire de la première marche de ce type en France ? Les personnes non LGBT+ sont-elles les bienvenues à ces événements ? Ces questions et d’autres encore seront abordées par des chercheurs et des associations lors du grand événement parisien qui se tiendra samedi après-midi.

La marche des fiertés, également connue sous le nom de « pride », est un événement annuel célébré dans de nombreuses villes à travers le monde pour sensibiliser à la diversité des orientations sexuelles et des identités de genre. En général, ces marches ont lieu en juin pour commémorer les émeutes de Stonewall qui ont eu lieu en juin 1969 à New York et qui ont marqué le début du mouvement pour les droits des personnes LGBT+.

En France, la première marche des fiertés a eu lieu à Paris en 1981. Depuis lors, cet événement est devenu un rendez-vous incontournable pour la communauté LGBT+ et ses alliés. Les personnes qui ne font pas partie de la communauté LGBT+ sont également les bienvenues à ces marches, car il s’agit d’un moment de célébration, de revendication et de solidarité pour tous.

Lors de la marche des fiertés à Paris, de nombreux sujets seront abordés, tels que l’égalité des droits, la lutte contre les discriminations, la visibilité des personnes LGBT+, et bien d’autres encore. Des chercheurs spécialisés dans ces questions ainsi que des associations militantes seront présents pour informer et sensibiliser le public sur ces enjeux.

En somme, la marche des fiertés à Paris est un événement festif et engagé qui vise à célébrer la diversité et à promouvoir l’égalité pour tous, quelles que soient les orientations sexuelles et les identités de genre. Les alliés de la communauté LGBT+ sont les bienvenus à cet événement pour montrer leur soutien et leur solidarité envers une cause qui concerne l’ensemble de la société.
Lire la suite »

Le château médiéval d'Aubenas, en Ardèche, se transforme en Centre d'Art contemporain et du Patrimoine
          Les visiteurs pourront découvrir le Château d'Aubenas autrement dès le 6 juillet. Après 7 ans de travaux, ce joyau de l'architecture médiéval s'est transformé en centre d'Art contemporain qui accueille sa première exposition. "Habiter la nature".

Transformation du château médiéval d’Aubenas en Centre d’Art contemporain

Le 6 juillet marquera une nouvelle ère pour le Château d’Aubenas, en Ardèche. Après une période de 7 ans de travaux, ce monument historique se métamorphose en un Centre d’Art contemporain et du Patrimoine. Les visiteurs auront ainsi l’opportunité de découvrir ce joyau de l’architecture médiévale sous un nouveau jour.

La première exposition accueillie par ce Centre d’Art contemporain s’intitule « Habiter la nature ». Ce thème résonne particulièrement bien dans cet écrin chargé d’histoire, où la nature environnante offre un cadre majestueux au château. Les artistes invités à participer à cette exposition ont ainsi été inspirés par cette harmonie entre patrimoine bâti et nature sauvage.

Les visiteurs auront la chance de déambuler dans les différentes salles du château, qui ont été réaménagées pour accueillir les œuvres contemporaines. Cette rencontre entre le passé et le présent offre une expérience culturelle riche et immersive, permettant aux visiteurs de se plonger dans l’art sous toutes ses formes.

Ce Centre d’Art contemporain et du Patrimoine constitue un lieu de rencontre et d’échange entre les artistes, les visiteurs et le patrimoine architectural d’Aubenas. Cette initiative vise à renouveler l’intérêt pour ce monument historique, en le positionnant au cœur de la scène artistique contemporaine.

En somme, la transformation du Château d’Aubenas en Centre d’Art contemporain et du Patrimoine ouvre de nouvelles perspectives pour ce lieu chargé d’histoire. Les visiteurs pourront désormais admirer des œuvres d’art contemporain tout en découvrant l’architecture médiévale de ce château emblématique de l’Ardèche.

Dès le 6 juillet, les visiteurs auront la possibilité de découvrir le Château d’Aubenas d’une manière totalement inédite. En effet,

Transformation du château médiéval d’Aubenas en Centre d’Art contemporain

Le 6 juillet marquera une nouvelle ère pour le Château d’Aubenas, en Ardèche. Après une période de 7 ans de travaux, ce monument historique se métamorphose en un Centre d’Art contemporain et du Patrimoine. Les visiteurs auront ainsi l’opportunité de découvrir ce joyau de l’architecture médiévale sous un nouveau jour.

La première exposition accueillie par ce Centre d’Art contemporain s’intitule « Habiter la nature ». Ce thème résonne particulièrement bien dans cet écrin chargé d’histoire, où la nature environnante offre un cadre majestueux au château. Les artistes invités à participer à cette exposition ont ainsi été inspirés par cette harmonie entre patrimoine bâti et nature sauvage.

Les visiteurs auront la chance de déambuler dans les différentes salles du château, qui ont été réaménagées pour accueillir les œuvres contemporaines. Cette rencontre entre le passé et le présent offre une expérience culturelle riche et immersive, permettant aux visiteurs de se plonger dans l’art sous toutes ses formes.

Ce Centre d’Art contemporain et du Patrimoine constitue un lieu de rencontre et d’échange entre les artistes, les visiteurs et le patrimoine architectural d’Aubenas. Cette initiative vise à renouveler l’intérêt pour ce monument historique, en le positionnant au cœur de la scène artistique contemporaine.

En somme, la transformation du Château d’Aubenas en Centre d’Art contemporain et du Patrimoine ouvre de nouvelles perspectives pour ce lieu chargé d’histoire. Les visiteurs pourront désormais admirer des œuvres d’art contemporain tout en découvrant l’architecture médiévale de ce château emblématique de l’Ardèche.
Lire la suite »

Le Metronum de Toulouse a dix ans : Roberto Fonseca, Fatoumata Diawara, Ayo... Dix concerts exceptionnels en 2024 pour célébrer la salle
          Si la vocation première du Metronum était de promouvoir les musiques du monde et les artistes locaux émergents, c'est désormais une salle de concerts où s'invitent des grands noms de la chanson. Artistes en devenir et stars internationales participent aux célébrations des dix ans des lieux jusqu'à la fin de l'année.

Le Metronum de Toulouse fête ses dix ans avec dix concerts d’exception en 2024
Le Metronum de Toulouse célèbre son dixième anniversaire avec une série de dix concerts exceptionnels prévus tout au long de l’année 2024. Depuis sa création, cette salle de concerts s’est imposée comme un lieu incontournable pour la promotion des musiques du monde et des artistes locaux émergents. Cependant, au fil des années, le Metronum a su élargir sa programmation en accueillant des grands noms de la chanson, qu’ils soient en devenir ou déjà des stars internationales.
Pour marquer cet anniversaire important, le Metronum a mis en place une série de concerts mettant en vedette des artistes de renom tels que Roberto Fonseca, Fatoumata Diawara, Ayo et bien d’autres. Ces artistes participent aux festivités pour célébrer les dix ans de cette salle emblématique de Toulouse.
Au fil des ans, le Metronum a su se diversifier et s’ouvrir à de nouveaux horizons musicaux, tout en restant fidèle à sa mission première de mettre en avant les artistes locaux et les musiques du monde. Les dix concerts prévus pour cette année spéciale reflètent cette diversité et cette richesse artistique qui font la renommée du Metronum. Que ce soit pour découvrir de nouveaux talents ou pour applaudir des artistes déjà reconnus, le public pourra profiter d’une programmation éclectique et de qualité tout au long de cette année anniversaire.

Le Metronum, à l’origine dédié à la promotion des musiques du monde et des artistes locaux en plein essor, s’est

Le Metronum de Toulouse fête ses dix ans avec dix concerts d’exception en 2024
Le Metronum de Toulouse célèbre son dixième anniversaire avec une série de dix concerts exceptionnels prévus tout au long de l’année 2024. Depuis sa création, cette salle de concerts s’est imposée comme un lieu incontournable pour la promotion des musiques du monde et des artistes locaux émergents. Cependant, au fil des années, le Metronum a su élargir sa programmation en accueillant des grands noms de la chanson, qu’ils soient en devenir ou déjà des stars internationales.
Pour marquer cet anniversaire important, le Metronum a mis en place une série de concerts mettant en vedette des artistes de renom tels que Roberto Fonseca, Fatoumata Diawara, Ayo et bien d’autres. Ces artistes participent aux festivités pour célébrer les dix ans de cette salle emblématique de Toulouse.
Au fil des ans, le Metronum a su se diversifier et s’ouvrir à de nouveaux horizons musicaux, tout en restant fidèle à sa mission première de mettre en avant les artistes locaux et les musiques du monde. Les dix concerts prévus pour cette année spéciale reflètent cette diversité et cette richesse artistique qui font la renommée du Metronum. Que ce soit pour découvrir de nouveaux talents ou pour applaudir des artistes déjà reconnus, le public pourra profiter d’une programmation éclectique et de qualité tout au long de cette année anniversaire.
Lire la suite »

À Nîmes, fin du chantier dans les arènes pour accueillir la 27e édition du Festival de musique à ciel ouvert
          Le Festival de Nîmes débutera avec un concert très attendu : Eric Clapton. Une scène française et internationale : Dua Lipa, SCH, Avril Laving, Sofiane Pamart, au total 35 artistes mettront le feu à l'arène jusqu'au 20 juillet.

27e édition du Festival de musique à ciel ouvert à Nîmes : Eric Clapton en tête d’affiche, suivi de Dua Lipa, SCH et Avril Lavigne

Le chantier dans les arènes de Nîmes touche à sa fin afin d’accueillir la 27e édition du Festival de musique à ciel ouvert. Les festivités débuteront avec un concert très attendu de la légende de la musique, Eric Clapton. Mais ce n’est pas tout, car le festival proposera également une programmation éclectique mêlant artistes français et internationaux.

Parmi les artistes présents, on retrouvera Dua Lipa, SCH, Avril Lavigne, Sofiane Pamart, et bien d’autres encore. Au total, 35 artistes se succéderont sur la scène de l’arène pour offrir des performances inoubliables au public venu nombreux assister à cet événement musical.

Le Festival de Nîmes promet donc d’être un rendez-vous incontournable pour les amateurs de musique, avec une programmation variée qui saura satisfaire tous les goûts. Rendez-vous donc du 7 au 20 juillet pour profiter de ces concerts en plein air dans un cadre exceptionnel.

Le coup d’envoi du Festival de Nîmes sera donné avec la prestation tant attendue d’Eric Clapton. Ce festival de renommée

27e édition du Festival de musique à ciel ouvert à Nîmes : Eric Clapton en tête d’affiche, suivi de Dua Lipa, SCH et Avril Lavigne

Le chantier dans les arènes de Nîmes touche à sa fin afin d’accueillir la 27e édition du Festival de musique à ciel ouvert. Les festivités débuteront avec un concert très attendu de la légende de la musique, Eric Clapton. Mais ce n’est pas tout, car le festival proposera également une programmation éclectique mêlant artistes français et internationaux.

Parmi les artistes présents, on retrouvera Dua Lipa, SCH, Avril Lavigne, Sofiane Pamart, et bien d’autres encore. Au total, 35 artistes se succéderont sur la scène de l’arène pour offrir des performances inoubliables au public venu nombreux assister à cet événement musical.

Le Festival de Nîmes promet donc d’être un rendez-vous incontournable pour les amateurs de musique, avec une programmation variée qui saura satisfaire tous les goûts. Rendez-vous donc du 7 au 20 juillet pour profiter de ces concerts en plein air dans un cadre exceptionnel.
Lire la suite »

Inauguration d'un court de tennis à La Courneuve : Roger Federer souhaitait "redonner quelque chose à des endroits qui ont vraiment besoin et envie d'un terrain comme cela"
          Roger Federer, ancien joueur de tennis, était l'invité des "4 Vérités" de France 2, jeudi 23 mai.

Roger Federer inaugure un court de tennis à La Courneuve : un geste altruiste pour les quartiers défavorisés

Jeudi 23 mai, Roger Federer a été l’invité des « 4 Vérités » sur France 2. Le célèbre joueur de tennis a profité de cette occasion pour annoncer l’inauguration d’un court de tennis à La Courneuve. Pour Federer, il était important de redonner quelque chose à des endroits qui ont vraiment besoin et envie d’un terrain comme celui-ci.

Lors de son interview, Federer a expliqué que ce projet lui tenait particulièrement à cœur. Il a souligné l’importance de rendre le tennis accessible à tous, notamment dans les quartiers défavorisés. Selon lui, le sport est un vecteur de lien social et d’émancipation pour les jeunes.

Le court de tennis de La Courneuve représente donc pour Federer bien plus qu’un simple terrain de jeu. C’est un symbole d’espoir et d’opportunité pour les habitants de ce quartier. En offrant un tel équipement, Federer espère contribuer au développement de la pratique sportive et à l’épanouissement des jeunes de La Courneuve.

Cette initiative de Roger Federer témoigne de son engagement en faveur de l’inclusion et de la solidarité. En mettant en place ce projet, il montre une fois de plus sa générosité et sa volonté de donner aux autres. Pour lui, le tennis est bien plus qu’un sport, c’est un moyen de changer des vies et de créer du lien entre les individus.

Le jeudi 23 mai, Roger Federer, célèbre ancien joueur de tennis, a été convié à participer à l’émission « 4 Vérités »

Roger Federer inaugure un court de tennis à La Courneuve : un geste altruiste pour les quartiers défavorisés

Jeudi 23 mai, Roger Federer a été l’invité des « 4 Vérités » sur France 2. Le célèbre joueur de tennis a profité de cette occasion pour annoncer l’inauguration d’un court de tennis à La Courneuve. Pour Federer, il était important de redonner quelque chose à des endroits qui ont vraiment besoin et envie d’un terrain comme celui-ci.

Lors de son interview, Federer a expliqué que ce projet lui tenait particulièrement à cœur. Il a souligné l’importance de rendre le tennis accessible à tous, notamment dans les quartiers défavorisés. Selon lui, le sport est un vecteur de lien social et d’émancipation pour les jeunes.

Le court de tennis de La Courneuve représente donc pour Federer bien plus qu’un simple terrain de jeu. C’est un symbole d’espoir et d’opportunité pour les habitants de ce quartier. En offrant un tel équipement, Federer espère contribuer au développement de la pratique sportive et à l’épanouissement des jeunes de La Courneuve.

Cette initiative de Roger Federer témoigne de son engagement en faveur de l’inclusion et de la solidarité. En mettant en place ce projet, il montre une fois de plus sa générosité et sa volonté de donner aux autres. Pour lui, le tennis est bien plus qu’un sport, c’est un moyen de changer des vies et de créer du lien entre les individus.
Lire la suite »

Plan "Marseille en grand" : "Les premières écoles seront livrées à la fin de l’année, l’ensemble du plan c’est à 2032", précise Sabrina Agresti-Roubache
          Sabrina Agresti-Roubache, secrétaire d’État chargée de la Citoyenneté et de la Ville, était l’invitée des "4 Vérités" de France 2, mercredi 8 mai.

Livraison des premières écoles de « Marseille en grand » fin 2021, plan complet d’ici 2032 selon Sabrina Agresti-Roubache

Lors de son intervention sur le plateau des « 4 Vérités » de France 2 le mercredi 8 mai, Sabrina Agresti-Roubache, secrétaire d’État chargée de la Citoyenneté et de la Ville, a précisé les avancées du plan « Marseille en grand ». Elle a annoncé que les premières écoles du projet seraient livrées d’ici la fin de l’année 2021, et que l’ensemble du plan serait réalisé d’ici 2032.

Cette initiative vise à améliorer la qualité de vie des habitants de Marseille en rénovant les infrastructures éducatives de la ville. Sabrina Agresti-Roubache a souligné l’importance de ce projet pour l’avenir de la jeunesse marseillaise, en offrant des conditions d’apprentissage optimales.

Elle a également rappelé que le plan « Marseille en grand » ne se limite pas seulement à la rénovation des écoles, mais englobe également d’autres aspects tels que la rénovation urbaine, la valorisation du patrimoine ou encore le renforcement de la cohésion sociale dans les quartiers prioritaires.

Sabrina Agresti-Roubache a insisté sur l’engagement du gouvernement à mener à bien ce projet ambitieux, qui contribuera à transformer en profondeur la ville de Marseille et à offrir de meilleures perspectives d’avenir à ses habitants.

Le mercredi 8 mai, Sabrina Agresti-Roubache, qui occupe le poste de secrétaire d’État en charge de la Citoyenneté et de

Livraison des premières écoles de « Marseille en grand » fin 2021, plan complet d’ici 2032 selon Sabrina Agresti-Roubache

Lors de son intervention sur le plateau des « 4 Vérités » de France 2 le mercredi 8 mai, Sabrina Agresti-Roubache, secrétaire d’État chargée de la Citoyenneté et de la Ville, a précisé les avancées du plan « Marseille en grand ». Elle a annoncé que les premières écoles du projet seraient livrées d’ici la fin de l’année 2021, et que l’ensemble du plan serait réalisé d’ici 2032.

Cette initiative vise à améliorer la qualité de vie des habitants de Marseille en rénovant les infrastructures éducatives de la ville. Sabrina Agresti-Roubache a souligné l’importance de ce projet pour l’avenir de la jeunesse marseillaise, en offrant des conditions d’apprentissage optimales.

Elle a également rappelé que le plan « Marseille en grand » ne se limite pas seulement à la rénovation des écoles, mais englobe également d’autres aspects tels que la rénovation urbaine, la valorisation du patrimoine ou encore le renforcement de la cohésion sociale dans les quartiers prioritaires.

Sabrina Agresti-Roubache a insisté sur l’engagement du gouvernement à mener à bien ce projet ambitieux, qui contribuera à transformer en profondeur la ville de Marseille et à offrir de meilleures perspectives d’avenir à ses habitants.
Lire la suite »

Retour en haut