organisation

Nouvelle-Calédonie : la CCAT exige "la libération et le retour immédiat" des militants indépendantistes transférés dans l'Hexagone
          Sept figures indépendantistes ont été transférées vers l'Hexagone pour y être incarcérées, ce qui a provoqué une nouvelle nuit de violences dans l'archipel du sud du Pacifique

La CCAT demande la libération immédiate des militants indépendantistes de Nouvelle-Calédonie transférés en France

La situation en Nouvelle-Calédonie est tendue après le transfert de sept militants indépendantistes vers la France. La CCAT, organisation de défense des droits de l’homme, demande leur libération immédiate et leur retour dans l’archipel du Pacifique.

Les militants ont été incarcérés en France, ce qui a déclenché une vague de violences dans l’archipel. La CCAT dénonce cette décision et appelle à la libération des prisonniers politiques. Les tensions entre les partisans de l’indépendance et les partisans du maintien dans la France sont à leur comble.

La situation est suivie de près par la communauté internationale, qui appelle au dialogue et à la désescalade. La CCAT demande aux autorités françaises de respecter les droits des militants indépendantistes et de permettre leur retour en Nouvelle-Calédonie.

Cette affaire met en lumière les tensions politiques qui persistent dans l’archipel, malgré les accords de Nouméa. La CCAT rappelle l’importance du respect des droits de l’homme et de la liberté d’expression pour garantir la paix et la stabilité en Nouvelle-Calédonie.

Il est urgent que les autorités trouvent une solution pacifique à cette crise et permettent le retour des militants indépendantistes dans leur pays. La CCAT continuera de suivre de près la situation et de défendre les droits des prisonniers politiques en Nouvelle-Calédonie.

Sept militants indépendantistes ont été déplacés vers la France pour y être emprisonnés, ce qui a déclenché de nouveaux affrontements

La CCAT demande la libération immédiate des militants indépendantistes de Nouvelle-Calédonie transférés en France

La situation en Nouvelle-Calédonie est tendue après le transfert de sept militants indépendantistes vers la France. La CCAT, organisation de défense des droits de l’homme, demande leur libération immédiate et leur retour dans l’archipel du Pacifique.

Les militants ont été incarcérés en France, ce qui a déclenché une vague de violences dans l’archipel. La CCAT dénonce cette décision et appelle à la libération des prisonniers politiques. Les tensions entre les partisans de l’indépendance et les partisans du maintien dans la France sont à leur comble.

La situation est suivie de près par la communauté internationale, qui appelle au dialogue et à la désescalade. La CCAT demande aux autorités françaises de respecter les droits des militants indépendantistes et de permettre leur retour en Nouvelle-Calédonie.

Cette affaire met en lumière les tensions politiques qui persistent dans l’archipel, malgré les accords de Nouméa. La CCAT rappelle l’importance du respect des droits de l’homme et de la liberté d’expression pour garantir la paix et la stabilité en Nouvelle-Calédonie.

Il est urgent que les autorités trouvent une solution pacifique à cette crise et permettent le retour des militants indépendantistes dans leur pays. La CCAT continuera de suivre de près la situation et de défendre les droits des prisonniers politiques en Nouvelle-Calédonie.
Lire la suite »

Réforme du corps électoral en Nouvelle-Calédonie : la présidente du Medef sur place se dit "en colère" et "inquiète" face aux tensions qui éclatent
          De nombreux commerces ont été attaqués, pillés et incendiés, lundi, en marge d'une protestation contre la réforme du corps électoral en Nouvelle-Calédonie.

CCAT en Nouvelle-Calédonie : émeutes, voyous, terroristes, organisation politique… Qu’est-ce que cette cellule de coordination ?

Les récentes émeutes qui ont éclaté en Nouvelle-Calédonie ont mis en lumière le rôle controversé de la Cellule de coordination

CCAT en Nouvelle-Calédonie : émeutes, voyous, terroristes, organisation politique… Qu’est-ce que cette cellule de coordination ? Lire la suite »

Retour en haut