Objectif

Le sculpteur de l'île de Ré, Shoodrik, peaufine son œuvre pour le pavillon du cyclisme des Jeux Olympiques
          L'artiste rétais a remporté le concours lancé par la Fédération française de cyclisme pour les JO de Paris 2024.

Shoodrik, sculpteur de l’île de Ré, crée une œuvre pour le pavillon du cyclisme aux JO de Paris 2024

Le célèbre sculpteur Shoodrik, originaire de l’île de Ré, a été choisi par la Fédération française de cyclisme pour réaliser une œuvre d’art spéciale pour le pavillon du cyclisme lors des Jeux Olympiques de Paris en 2024. Sa proposition a remporté le concours lancé par la FFC, mettant en valeur son talent et sa créativité.

Shoodrik est connu pour son style unique et son utilisation innovante des matériaux. Il travaille actuellement sur le projet, peaufinant chaque détail pour créer une pièce qui reflétera l’esprit du cyclisme et l’importance de cet événement sportif mondial. Son objectif est de capturer l’énergie et la passion des cyclistes à travers son art, tout en mettant en avant la beauté et l’élégance de ce sport.

L’artiste rétais est très honoré d’avoir été choisi pour cette mission prestigieuse. Il voit cette opportunité comme une chance de partager sa vision artistique avec un public international et de contribuer à l’atmosphère unique des Jeux Olympiques. Shoodrik met tout son cœur et son savoir-faire dans ce projet, espérant inspirer les spectateurs et les athlètes avec son œuvre.

Grâce à sa passion pour l’art et le cyclisme, Shoodrik s’investit pleinement dans la création de cette sculpture qui sera exposée au pavillon du cyclisme lors des Jeux Olympiques de Paris 2024. Son engagement et son talent lui permettent de réaliser une œuvre exceptionnelle qui marquera les esprits et contribuera à l’ambiance magique de cet événement sportif de renommée mondiale.

Un artiste originaire de l’île de Ré a été choisi comme lauréat du concours organisé par la Fédération française de […]

Shoodrik, sculpteur de l’île de Ré, crée une œuvre pour le pavillon du cyclisme aux JO de Paris 2024

Le célèbre sculpteur Shoodrik, originaire de l’île de Ré, a été choisi par la Fédération française de cyclisme pour réaliser une œuvre d’art spéciale pour le pavillon du cyclisme lors des Jeux Olympiques de Paris en 2024. Sa proposition a remporté le concours lancé par la FFC, mettant en valeur son talent et sa créativité.

Shoodrik est connu pour son style unique et son utilisation innovante des matériaux. Il travaille actuellement sur le projet, peaufinant chaque détail pour créer une pièce qui reflétera l’esprit du cyclisme et l’importance de cet événement sportif mondial. Son objectif est de capturer l’énergie et la passion des cyclistes à travers son art, tout en mettant en avant la beauté et l’élégance de ce sport.

L’artiste rétais est très honoré d’avoir été choisi pour cette mission prestigieuse. Il voit cette opportunité comme une chance de partager sa vision artistique avec un public international et de contribuer à l’atmosphère unique des Jeux Olympiques. Shoodrik met tout son cœur et son savoir-faire dans ce projet, espérant inspirer les spectateurs et les athlètes avec son œuvre.

Grâce à sa passion pour l’art et le cyclisme, Shoodrik s’investit pleinement dans la création de cette sculpture qui sera exposée au pavillon du cyclisme lors des Jeux Olympiques de Paris 2024. Son engagement et son talent lui permettent de réaliser une œuvre exceptionnelle qui marquera les esprits et contribuera à l’ambiance magique de cet événement sportif de renommée mondiale.
Lire la suite »

Armement : pourquoi relancer la fabrication de poudre en France ?
          Emmanuel Macron entend stimuler l’industrie de l’armement française. Il était dans la matinée du jeudi 11 avril à Bergerac, en Dordogne, pour l’ouverture d’une usine de production de poudre pour obus. À quoi sert-elle ?

Relance fabrication poudre obus en France: objectif industrie armement Macron. Utilité de cette production?

Emmanuel Macron a pour objectif de renforcer le secteur de l’armement en France. Pour cela, il s’est rendu à Bergerac,

Relance fabrication poudre obus en France: objectif industrie armement Macron. Utilité de cette production? Lire la suite »

Retour en haut