maintenir

Législatives : le gouverneur de la banque de France inquiet face "au choc d'incertitude" lié au contexte politique et appelle à ne pas "creuser les déficits"
          François Villeroy de Galhau appelle aussi à ne pas alourdir les charges des entreprises, quelques jours après l'arrivée en tête du Nouveau Front populaire aux élections législatives.

Incertitude politique inquiète le gouverneur de la banque de France
Le gouverneur de la banque de France, François Villeroy de Galhau, exprime ses inquiétudes concernant l’impact du contexte politique actuel sur l’économie. Il met en garde contre les conséquences d’un creusement des déficits et appelle à la prudence.
Suite à la victoire du Nouveau Front populaire aux élections législatives, Villeroy de Galhau souligne également l’importance de ne pas augmenter les charges des entreprises. Il met en avant la nécessité de maintenir un environnement économique stable et compétitif pour assurer la croissance et la prospérité du pays.
Dans ce climat d’incertitude, le gouverneur de la banque de France appelle à la responsabilité et à la prudence, afin de préserver la stabilité financière et de favoriser un développement économique durable. Il insiste sur l’importance de prendre des décisions éclairées et réfléchies pour éviter les risques potentiels et assurer la pérennité de l’économie française.

François Villeroy de Galhau met également en garde contre l’augmentation des charges pesant sur les entreprises, suite à la victoire […]

Incertitude politique inquiète le gouverneur de la banque de France
Le gouverneur de la banque de France, François Villeroy de Galhau, exprime ses inquiétudes concernant l’impact du contexte politique actuel sur l’économie. Il met en garde contre les conséquences d’un creusement des déficits et appelle à la prudence.
Suite à la victoire du Nouveau Front populaire aux élections législatives, Villeroy de Galhau souligne également l’importance de ne pas augmenter les charges des entreprises. Il met en avant la nécessité de maintenir un environnement économique stable et compétitif pour assurer la croissance et la prospérité du pays.
Dans ce climat d’incertitude, le gouverneur de la banque de France appelle à la responsabilité et à la prudence, afin de préserver la stabilité financière et de favoriser un développement économique durable. Il insiste sur l’importance de prendre des décisions éclairées et réfléchies pour éviter les risques potentiels et assurer la pérennité de l’économie française.
Lire la suite »

Les salaires réels restent plus bas qu'avant la pandémie de Covid-19 dans plusieurs pays de l'OCDE
          Toutefois, les salaires réels sont "désormais en progression dans la plupart des pays, généralement grâce au déclin de l'inflation", note l'Organisation de coopération et de développement économiques.

Baisse des salaires réels malgré la reprise post-Covid dans les pays de l’OCDE
Selon l’OCDE, malgré une légère amélioration, les salaires réels demeurent inférieurs à ceux d’avant la pandémie de Covid-19 dans de nombreux pays membres. Cette situation s’explique en grande partie par la baisse de l’inflation, qui a permis une augmentation des salaires réels, mais à un rythme plus lent que prévu.
En effet, bien que la reprise économique soit en cours dans la plupart des pays de l’OCDE, les salaires réels n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant la crise sanitaire. Cette situation soulève des inquiétudes quant à la capacité des travailleurs à maintenir leur niveau de vie et à faire face aux dépenses croissantes.
L’OCDE recommande aux gouvernements et aux entreprises de prendre des mesures pour soutenir la croissance des salaires réels, notamment en investissant dans la formation professionnelle, en améliorant les conditions de travail et en favorisant la négociation collective. Ces actions sont essentielles pour garantir une reprise économique durable et inclusive pour tous.

Néanmoins, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques, les salaires réels sont en augmentation dans la plupart des pays,

Baisse des salaires réels malgré la reprise post-Covid dans les pays de l’OCDE
Selon l’OCDE, malgré une légère amélioration, les salaires réels demeurent inférieurs à ceux d’avant la pandémie de Covid-19 dans de nombreux pays membres. Cette situation s’explique en grande partie par la baisse de l’inflation, qui a permis une augmentation des salaires réels, mais à un rythme plus lent que prévu.
En effet, bien que la reprise économique soit en cours dans la plupart des pays de l’OCDE, les salaires réels n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant la crise sanitaire. Cette situation soulève des inquiétudes quant à la capacité des travailleurs à maintenir leur niveau de vie et à faire face aux dépenses croissantes.
L’OCDE recommande aux gouvernements et aux entreprises de prendre des mesures pour soutenir la croissance des salaires réels, notamment en investissant dans la formation professionnelle, en améliorant les conditions de travail et en favorisant la négociation collective. Ces actions sont essentielles pour garantir une reprise économique durable et inclusive pour tous.
Lire la suite »

Reportage



  

  
  

      

  

  
    Législatives 2024 : dans le Val-d'Oise, les électeurs macronistes "dans une impasse" après le maintien de leur candidate
          Dans la 1re circonscription, la députée sortante Emilie Chandler a choisi de ne pas se désister au risque de permettre l'élection de la candidate du Rassemblement national. Ses soutiens sont parfois perdus sur la marche à suivre au second tour.

Dans le Val-d’Oise, les électeurs du parti d’Emmanuel Macron se retrouvent dans une situation délicate en vue des élections législatives de 2024. En effet, dans la 1re circonscription, la députée sortante Emilie Chandler a décidé de maintenir sa candidature, malgré le risque de favoriser l’élection de la candidate du Rassemblement National. Cette décision a laissé ses partisans perplexes quant à la stratégie à adopter pour le second tour.

Dans la première circonscription, la députée actuelle, Emilie Chandler, a pris la décision de ne pas se retirer de la

Dans le Val-d’Oise, les électeurs du parti d’Emmanuel Macron se retrouvent dans une situation délicate en vue des élections législatives de 2024. En effet, dans la 1re circonscription, la députée sortante Emilie Chandler a décidé de maintenir sa candidature, malgré le risque de favoriser l’élection de la candidate du Rassemblement National. Cette décision a laissé ses partisans perplexes quant à la stratégie à adopter pour le second tour. Lire la suite »

Anniversaire du Débarquement : le président ukrainien Volodymyr Zelensky assistera aux cérémonies, annonce Emmanuel Macron
          Selon le président français, ces commémorations du "D-Day" seront aussi l'occasion de discuter du futur de l'aide de Paris à Kiev dans sa guerre contre l'occupant russe.

Volodymyr Zelensky assistera aux commémorations du Débarquement, Emmanuel Macron évoque l’aide de la France à l’Ukraine dans sa guerre contre la Russie.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky assistera aux cérémonies du 6 juin pour commémorer le Débarquement en Normandie, a annoncé Emmanuel Macron. Cette visite sera l’occasion pour les deux chefs d’État de discuter du soutien de la France à l’Ukraine dans son conflit avec la Russie.

Emmanuel Macron a souligné l’importance de cette commémoration du « D-Day » et a affirmé que la France continuerait à soutenir l’Ukraine dans sa lutte contre l’occupant russe. Les discussions entre les deux dirigeants porteront également sur le futur de cette aide française.

Le président français a salué le courage et la résilience du peuple ukrainien face à l’agression russe et a réaffirmé l’engagement de la France à ses côtés. Il a également souligné la nécessité de maintenir la pression sur la Russie pour mettre fin à ce conflit.

Cette rencontre entre Volodymyr Zelensky et Emmanuel Macron sera donc l’occasion de renforcer les liens entre la France et l’Ukraine, et de réaffirmer leur coopération dans la recherche d’une solution à ce conflit qui dure depuis plusieurs années.

D’après le chef de l’État français, les célébrations du « Jour J » seront également le moment propice pour aborder les perspectives

Volodymyr Zelensky assistera aux commémorations du Débarquement, Emmanuel Macron évoque l’aide de la France à l’Ukraine dans sa guerre contre la Russie.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky assistera aux cérémonies du 6 juin pour commémorer le Débarquement en Normandie, a annoncé Emmanuel Macron. Cette visite sera l’occasion pour les deux chefs d’État de discuter du soutien de la France à l’Ukraine dans son conflit avec la Russie.

Emmanuel Macron a souligné l’importance de cette commémoration du « D-Day » et a affirmé que la France continuerait à soutenir l’Ukraine dans sa lutte contre l’occupant russe. Les discussions entre les deux dirigeants porteront également sur le futur de cette aide française.

Le président français a salué le courage et la résilience du peuple ukrainien face à l’agression russe et a réaffirmé l’engagement de la France à ses côtés. Il a également souligné la nécessité de maintenir la pression sur la Russie pour mettre fin à ce conflit.

Cette rencontre entre Volodymyr Zelensky et Emmanuel Macron sera donc l’occasion de renforcer les liens entre la France et l’Ukraine, et de réaffirmer leur coopération dans la recherche d’une solution à ce conflit qui dure depuis plusieurs années.
Lire la suite »

Retour en haut