Détention provisoire pour deux lycéens soupçonnés de tentative d’homicide à Chartres: victime hors de danger

Chartres : les deux lycéens soupçonnés de tentative d'homicide sur un autre adolescent ont été placés en détention provisoire, le pronostic vital de la victime n'est plus engagé
          Deux lycéens de 16 ans en question avaient été interpellés mardi soir, soupçonnés de tentative d'homicide volontaire sur un autre adolescent de 17 ans. La victime, attaquée à l'arme blanche, est désormais hors de danger.

Deux adolescents âgés de 16 ans ont été arrêtés mardi soir, accusés d’avoir tenté de commettre un acte d’homicide volontaire sur un autre jeune de 17 ans. La victime, qui a été agressée avec une arme blanche, est maintenant hors de danger.

Deux adolescents mis en examen pour tentative d’homicide volontaire

Deux adolescents soupçonnés de tentative d’homicide volontaire sur un autre adolescent à Chartres ont été mis en examen et placés en détention provisoire, selon le procureur de Chartres. Ils seront présentés devant le juge des libertés et de la détention pour décider de leur éventuel placement en détention provisoire. Une information judiciaire a été ouverte pour « violences volontaires en réunion et avec arme » et pour « tentative d’homicide volontaire ».

Les deux lycéens de 16 ans ont été interpellés pour tentative d’homicide volontaire sur un adolescent de 17 ans, dont le pronostic vital n’est plus engagé, selon le parquet.

La victime attaquée à l’arme blanche

Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime a été attaquée à l’arme blanche en sortant de la gare de Chartres. Les suspects l’ont poursuivi et l’un d’eux lui a asséné plusieurs coups de couteau avant d’être rejoint par le second, avant de s’enfuir à pied. Une passante a porté secours à la victime en l’aidant à se réfugier dans un bar et en appelant les secours.

La victime a confirmé ces éléments lors de son audition. Il a expliqué avoir été abordé par deux jeunes, dont l’un qu’il connaissait, et avoir été attaqué violemment. Il a réussi à s’enfuir, mais a été rattrapé par l’un des agresseurs qui l’a poignardé à trois reprises. Les suspects ont reconnu avoir participé aux faits, mais affirment ne pas avoir eu l’intention de donner la mort à la victime, seulement de se venger pour des épisodes antérieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut