nont

Les salaires réels restent plus bas qu'avant la pandémie de Covid-19 dans plusieurs pays de l'OCDE
          Toutefois, les salaires réels sont "désormais en progression dans la plupart des pays, généralement grâce au déclin de l'inflation", note l'Organisation de coopération et de développement économiques.

Baisse des salaires réels malgré la reprise post-Covid dans les pays de l’OCDE
Selon l’OCDE, malgré une légère amélioration, les salaires réels demeurent inférieurs à ceux d’avant la pandémie de Covid-19 dans de nombreux pays membres. Cette situation s’explique en grande partie par la baisse de l’inflation, qui a permis une augmentation des salaires réels, mais à un rythme plus lent que prévu.
En effet, bien que la reprise économique soit en cours dans la plupart des pays de l’OCDE, les salaires réels n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant la crise sanitaire. Cette situation soulève des inquiétudes quant à la capacité des travailleurs à maintenir leur niveau de vie et à faire face aux dépenses croissantes.
L’OCDE recommande aux gouvernements et aux entreprises de prendre des mesures pour soutenir la croissance des salaires réels, notamment en investissant dans la formation professionnelle, en améliorant les conditions de travail et en favorisant la négociation collective. Ces actions sont essentielles pour garantir une reprise économique durable et inclusive pour tous.

Néanmoins, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques, les salaires réels sont en augmentation dans la plupart des pays, […]

Baisse des salaires réels malgré la reprise post-Covid dans les pays de l’OCDE
Selon l’OCDE, malgré une légère amélioration, les salaires réels demeurent inférieurs à ceux d’avant la pandémie de Covid-19 dans de nombreux pays membres. Cette situation s’explique en grande partie par la baisse de l’inflation, qui a permis une augmentation des salaires réels, mais à un rythme plus lent que prévu.
En effet, bien que la reprise économique soit en cours dans la plupart des pays de l’OCDE, les salaires réels n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant la crise sanitaire. Cette situation soulève des inquiétudes quant à la capacité des travailleurs à maintenir leur niveau de vie et à faire face aux dépenses croissantes.
L’OCDE recommande aux gouvernements et aux entreprises de prendre des mesures pour soutenir la croissance des salaires réels, notamment en investissant dans la formation professionnelle, en améliorant les conditions de travail et en favorisant la négociation collective. Ces actions sont essentielles pour garantir une reprise économique durable et inclusive pour tous.
Lire la suite »

Paris 2024 : comment le projet de taxis volants se dégonfle à l'approche des Jeux
          Annoncés comme la vitrine de la mobilité en Île-de-France pour les Jeux de Paris 2024, les taxis volants n'auront pas obtenu leur certification à temps.

Les taxis volants ne seront pas prêts pour les Jeux de Paris 2024

Le projet de taxis volants à Paris pour les Jeux de 2024 ne sera finalement pas prêt à temps. Annoncés comme une solution de mobilité innovante pour l’Île-de-France, les taxis volants n’ont pas réussi à obtenir leur certification dans les délais impartis.

Initialement présentés comme une vitrine de la mobilité pour les Jeux, les taxis volants devaient offrir une alternative aux moyens de transport traditionnels. Cependant, des retards dans le processus de certification ont mis à mal le projet, qui ne pourra pas être opérationnel pour l’événement sportif.

Malgré les efforts des entreprises impliquées dans le projet, les taxis volants ne seront pas en mesure de prendre leur envol à temps pour les Jeux de Paris 2024. Cette déconvenue souligne les défis et les obstacles auxquels sont confrontés les projets de mobilité urbaine innovants.

Les taxis volants, qui devaient être le symbole de l’innovation en matière de transport pour les Jeux de Paris 2024

Les taxis volants ne seront pas prêts pour les Jeux de Paris 2024

Le projet de taxis volants à Paris pour les Jeux de 2024 ne sera finalement pas prêt à temps. Annoncés comme une solution de mobilité innovante pour l’Île-de-France, les taxis volants n’ont pas réussi à obtenir leur certification dans les délais impartis.

Initialement présentés comme une vitrine de la mobilité pour les Jeux, les taxis volants devaient offrir une alternative aux moyens de transport traditionnels. Cependant, des retards dans le processus de certification ont mis à mal le projet, qui ne pourra pas être opérationnel pour l’événement sportif.

Malgré les efforts des entreprises impliquées dans le projet, les taxis volants ne seront pas en mesure de prendre leur envol à temps pour les Jeux de Paris 2024. Cette déconvenue souligne les défis et les obstacles auxquels sont confrontés les projets de mobilité urbaine innovants.
Lire la suite »

Intelligence artificielle : un outil bientôt capable de participer aux réunions et de souffler des idées
          Des "assistants de réunion" vont bientôt débarquer. Ils seront capables de prendre des notes automatiquement ou de rappeler des informations puisées dans une base de données propre à l'entreprise.

Intelligence artificielle : 40% des entreprises françaises n’ont rien fait pour l’intégrer, selon une enquête

Selon une étude publiée par France Inter, 10% des entreprises ne prévoient pas d’intégrer l’intelligence artificielle dans leurs activités. Cette

Intelligence artificielle : 40% des entreprises françaises n’ont rien fait pour l’intégrer, selon une enquête Lire la suite »

Retour en haut