Disparition d’Émile au Haut-Vernet : reconstitution des faits avec témoins

Disparition d'Émile : une mise en situation organisée au Haut-Vernet
          Huit mois après la disparition d'Émile, au Haut-Vernet, dans les Alpes-de-Haute-Provence, 17 personnes présentes sur la zone le jour de la disparition ont été convoquées sur les lieux pour retracer minute par minute les déplacements du petit garçon, jeudi 28 mars.

Huit mois se sont écoulés depuis la mystérieuse disparition d’Émile, survenue au Haut-Vernet, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Pour faire avancer l’enquête, 17 personnes ayant été présentes sur les lieux le jour de la disparition ont été convoquées sur place le jeudi 28 mars. L’objectif de cette démarche était de reconstituer avec précision les déplacements du petit garçon, minute par minute.

Reconstitution de la disparition d’Émile

Le jeudi 28 mars, à 8h du matin, la reconstitution de la disparition d’Émile a débuté sous la pluie. Cette étape importante de l’enquête s’est déroulée à huis clos, avec la fermeture et le quadrillage du hameau du Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence) par les gendarmes. Depuis neuf mois, les habitants du village attendent des réponses et espèrent que l’enquête avance enfin. Un résident exprime son impatience en déclarant être « dans l’attente de savoir ce qu’il s’est passé ».

À la recherche de nouveaux éléments

Les 17 personnes présentes sur les lieux au moment de la disparition ont été convoquées pour cette reconstitution : le grand-père d’Émile, au centre de l’affaire, ses enfants et les témoins directs. Chacun devra retrouver sa position exacte ce jour-là. L’objectif est de reconstituer leurs mouvements dans les rues du village et de revivre les événements entre la disparition d’Émile et l’appel aux secours. Cette mise en situation, prévue pour toute la journée, pourrait apporter de nouveaux éléments pour éclaircir le mystère de cette disparition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut